Sujet à approfondir ...

vendredi 8 février 2019
par  François DART
popularité : 21%


L’essor du textile et échanges commerciaux ...

On en parle assez peu dans le Dunkerquois, poutant ...

Une région riche en activité textile ...


Les villes des principautés du Nord connaissent une activité commerciale croissante à partir du XIIè siècle.

Si quelques chemins restent incertains, les grands axes routiers sont très pratiqués et la voie d’ eau devient très utilée.

Des ghildes se mettent en place pour protéger les marchands comme la hanse de Saint-Omer créée en1700.

Les marchands d’Arras transportent des draps flamands jusqu’à Gênes en passant par les foires de Champagne.

Ils reviennent avec de l’huile, des épices ou du vin.

Les ports de Boulogne et de Calais puis ceux de Gravelines et de Dunkerque importent des laines d’ Angleterre,
du vin d’ Espagne, du poisson salé ou fumé du Suffolk ou de Frise, des fourrures de la mer Baltique.

Ils exportent surtout des draps.

Le tissage se pratique depuis longtemps dans ces régions septentrionales, à l’époque des romains, Tournai et Arras produisaient des manteaux pour l’armée romaine.

Au XIIè siècle, l’introduction du métier horizontal à pédales permet de tisser des pièces plus longues et de multiplier par cinq la production drapière.

Au fil des ans, l’activité textile se diversifie.

La sayette se développe à Arras, Valenciennes, Bergues, Hondschoote ... et la blanchisserie dans la vallée de la Lys.

Le textile et le commerce évoluent cependant au gré des événements, car les guerres et les tensions locales en compromettent parfois l’essor.

Source : Le Pas de Calais des origines à nos jours.

Ce n’était pas la "saynette" cette draperie légère qui a fait la fortune d’Hondschoote entre autres, mais la "sayette".

Ce genre de draperie, c’était la "sayetterie".

Sayette ... Serge de laine mêlée de soie.

De soie ? c’est où cette définition ? dans le dictionnaire ?

J’ai lu pas mal de choses au sujet de cette sayette, mais on ne disait jamais de quoi elle était faite exactement ...
on ne parlait jamais de soie ... Esk’à Hondschoote, au 16ème siècle, ils avaient la possibilité d’avoir du fil de soie ... je me le demande ...

Dans mon petit larousse, ils définissent plutôt la sayette du 18ème siècle, mais au départ, au 15ème et 16ème siècle, c’était de la serge de laine, dérivée du sergé.